Annulation d’une élection en raison de faits de pression commis par un membre du clergé




II ne sera pas sans intérêt d’arrêter notre attention sur le cas exceptionnel d’annulation d’une élection pour faits de pression imputables à un ministre du culte. Le Conseil d’Etat lui-même a soigneusement motivé son arrêt. Une première remarque s’impose. Le juge s’est placé dans cette affaire sur le terrain du droit commun et non pas […]


Doctrine: