Le médecin doit s’enquérir du résultat des analyses prescrites




Contexte : Par cette décision rendue le 3 février 2016, la première chambre civile de la Cour de cassation rappelle que le médecin doit se montrer actif dans la recherche d’informations nécessaires pour l’établissement du diagnostic ou l’adaptation du traitement à prescrire au patient. Litige : Le 11 mars 2004, un médecin gynécologue prescrit, à la vingt-neuvième semaine […]


Doctrine:

Lexbase Hebdo, Panorama de droit des accidents médicaux (novembre 2015-mars 2016) par Ch. Radé.