Le Conseil d’Etat admet l’existence d’un préjudice d’impréparation découlant d’un défaut d’information sur les risques d’un acte médical




Contexte : Cet arrêt rendu par le Conseil d’Etat le 10 octobre 2012 porte sur les sanctions applicables en cas de manquement des médecins à leur obligation d’information du patient des risques d’un acte médical. La Cour de cassation ayant récemment évolué dans un sens très favorable à l’indemnisation des victimes (Cass. 1re civ., 3 […]


Doctrine:

Lexbase n° N4127BTZ, panorama Ch. Radé ; D. 2012, p. 2518, obs. D. Poupeau ; AJDA 2012, p. 1927 et p. 2231,  note C. Lantero ; JCP 2012, p. 1252, note F. Vialla ; D. 2013, pan. p. 40, obs. O. Gout.